fbpx

Comment trouver ses missions sans intermédiaire (et booster son taux journalier)

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Vous êtes consultant ou coach indépendant et vous faites appel à des intermédiaires pour trouver vos missions (plateformes, cabinets de conseil…). Vous constatez que les taux journaliers sont à la baisse ? Et s’il était de temps de trouver vos missions directement ?

Vous faites appel aujourd’hui à des plateformes d’indépendants pour trouver vos missions ou vous intervenez en sous-traitance de cabinet de conseil ou ESN.

Si les plateformes de mise en relation vous apportent de la visibilité, les inconvénients sont multiples :

  • Vous êtes mis en concurrence avec de plus en plus d’indépendants, vous êtes tenté d’aligner vos prix sur la concurrence par peur de manquer des opportunités business
  • De nombreuses missions proviennent de cabinets de conseil ou ESN qui sous-traitent leur sourcing d’indépendant auprès de ces plateformes. Cet empilement d’intermédiaire contribue à baisser votre facturation
  • Au delà de l’impact financier, cela vous maintient dans une posture passive et vous empêchent de développer un état d’esprit entrepreunarial

Les cabinets de conseil ou ESN quant eux permettent d’accéder à des missions auprès de grands comptes avec des taux journaliers auxquels un indépendant ne pourrait prétendre. Toutefois :

  • Les commissions prélevées par ces intermédiaires peuvent atteindre jusqu’à 50% (!)
  • Vous n’avez pas toujours la relation directe avec le client ni totale autonomie sur la mission
  • De plus en plus de cabinets de conseil créent leurs propres structures dédiées aux indépendants (GigNow créé par EY, Deloitte Open Talent…) avec des grilles tarifaires différentes de leurs entités conseil contribuant à faire baisser les taux journaliers pour les indépendants.

Si vous voulez sortir de cette dépendance aux intermédiaires, augmenter votre CA et prendre le contrôle, je vous présente 3 stratégies à mettre en place pour trouver vos missions sans sacrifier vos déjeuners au restaurant ou vos soirées en networking.

Stratégie #1

Solliciter votre réseau.

Même si vous pensez ne pas avoir un réseau suffisant, vous sous-estimez très certainement le nombre de personnes susceptibles de faire appel à vos services ou de vous recommander.

Contactez toutes les personnes vous ayant vu dans le cadre de vos précédentes expériences professionnelles. Le conseil et le coaching sont des métiers où la relation compte autant voir plus que les compétences.

Développez votre réseau.

Grâce aux réseaux sociaux, vous pouvez contacter directement n’importe quel client. Connectez-vous à vos prospects, engagez des conversations et mettez en place la stratégie 2.

Stratégie #2

Soyez visible.

Rendez-vous visible sur les réseaux sociaux. Linkedin est devenu incontournable. 

N’hésitez pas à faire la promotion de vos réussites ou de votre actualité : témoignages client (verbatim ou vidéo), participation à un évènement dans votre spécialité, business case, promotion de l’un de vos articles…

Communiquez sur ce qui intéresse vos clients : eux. Parlez de leurs problématiques, leurs enjeux. Susciter l’intérêt de vos prospects, créez de l’engagement, amenez des prises de conscience. Développez votre autorité.

Privilégiez des articles courts pour avoir des résultats rapides. Une fréquence de 1 à 2 publications par semaine devraient suffire à développer votre notoriété.

Les articles longs sont à privilégier pour une stratégie sur le long terme dans une logique de référencement de votre site web. Astuce : vous pouvez découper une article long et publier des extraits sur les réseaux sociaux. Une manière d’en faire la promotion tout en renouvelant votre accroche.

Vous pouvez aussi organiser un webinaire sur votre thématique que vous pourrez enregistrer.


Stratégie #3

Créer votre offre.

La plupart des indépendants présente leur service sous la forme d’une liste de compétences ou d’expériences (approche CV).

Si vous souhaitez retenir l’attention de vos prospects et vous démarquer de la concurrence, vous devez avoir une offre qui adresse une problématique et apporte des résultats avec une véritable démarche d’intervention.

Quel problème rencontrent vos clients ? Pourquoi doivent-ils faire appel à vous ? A quel résultat peuvent-ils s’attendre avec votre offre ? Quelles preuves pouvez-vous apporter pour justifier votre promesse ? Quels bénéfices peuvent-ils en retirer ? Quelles sont les étapes de votre accompagnement qui vont sécuriser le client sur l’atteinte des résultats ?


Lorsque que vous trouvez directement vos clients…

Si vous mettez en œuvre ces 3 stratégies, vous faites ce que 97% des consultants ne font pas :

  • Vous choisissez les clients avec lesquels vous voulez travailler
  • Vous pouvez pratiquer des prix en fonction de votre valeur apportée et sortir de la guerre des prix
  • Vous définissez le cadre de votre mission sans rendre de compte à un tiers (cabinet de conseil ou ENS)
  • Vous pouvez développer votre marque en vue de développer un cabinet de conseil


Pour aller plus loin

Si vous souhaitez en savoir plus, si vous souhaitez développer vos compétences en prospection et vente, si vous avez des difficultés à valoriser votre expertise, je propose un programme sur 3 mois pour vous permettre de booster votre activité, packager votre offre, mettre en place une stratégie de prospection et vente adaptés au conseil.

Pour partager cet article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Laisser un commentaire